apps · French · Language · Methods · Reading · Resources

LingQ – Un avis sur un outil pour lire en langues étrangères

LingQ : Mon outil préféré de lecture pour l’apprentissage des langues en ligne

Lisez cet article en anglais

Depuis que j’ai découvert LingQ, leur méthode a été parmi mes outils préférés pour étudier les langues étrangères. Je suis convaincu de l’importance de la méthode réceptive dans tous les niveaux d’apprentissage des langues. Vous devez lire et écouter autant que possible. Cependant, ça peut être un défi considérable. Au niveau débutant, tous les livres, contes pour enfants et articles des journaux que vous pouvez trouver, sont complètement incompréhensibles. Vous devez chercher tous les mots inconnus dans un dictionnaire, et même quand vous progressez, vous devez être très sélectif dans la recherche des textes adéquats au niveau et à partir du contexte. C’est là où LingQ devient très utile.

Comment puis-je apprendre des langues avec LingQ ?

LingQ a beaucoup de fonctions, mais le plus grand avantage est le « lecteur ». Vous choisissez soit un texte de leur bibliothèque, qui est très riche pour la plupart des langues et qui continue à se diversifier, soit vous importez votre propre texte pour étudier.
LingQ a été conçu pour marcher avec les ressources originales, c’est à dire, les textes écrits pour les locuteurs natifs de la langue, alors il n’y a pas besoin de textes bilingues, des glossaires et ce genre de choses. Dès que vous avez choisi le texte que vous aimerait étudier, vous pouvez commencer à le lire avec LingQ. Quand vous ouvrez la leçon, vous allez voir quelque chose qui ressemble à ceci :

lingq-reader-unknown-japanese

Comme vous voyez, tous les mots sont marqués en bleu dans ce texte en japonais. Parce que je n’ai pas encore étudié le japonais, tous ces mots sont encore inconnus pour moi. LingQ trace tous les mots que vous voyez pour la première fois en bleu. Maintenant vous étudiez le texte. Écoutez l’enregistrement pendant que vous lisez le texte, et cliquez sur les mots bleus pour rechercher leur signification. Quand vous cliquez sur un mot, vous aurez une liste de suggestions, ou « indices ». Ces indices sont basés sur ce que les autres utilisateurs de LingQ ont choisi avant vous. Vous pouvez également choisir de chercher le mot dans un dictionnaire et choisir la traduction à partir de là. Quand vous choisissez un indice, le mot va devenir jaune. Les mots jaunes sont tout simplement nommés des « LingQs ». Ce sont les mots que vous êtes en train d’apprendre.

lingq-reader-learning-japanese

Vous pouvez voir dans la capture d’écran ci-dessus que j’ai choisi des indices ou bien, des traductions pour la plupart des mots, et à droite, le système me propose quelque traductions pour le mot «». Vous remarquerez peut-être aussi que le nom « Emma » est en blanc, ce qui veut dire que j’ai choisi l’option « Je connais ce mot ». C’est comme ça que fonctionne LingQ. C’est un outil pour la lecture qui vous aide à lire des textes dans des langues étrangères, en se souvenant du vocabulaire que vous connaissez déjà et celui que vous êtes en train d’apprendre.

lingq-reader-arabic

Dans l’image ci-dessus, vous voyez un exemple à quoi ça ressemble quand j’étudie l’arabe avec LingQ. Dans le coin en haut à droite, à coté de mon pseudo, vous voyez le chiffre « 37551 » à côté d’un drapeau qui représente la langue arabe. Cela est, selon LingQ, le nombre des mots que je connais en arabe. Chaque fois que vous importez ou ouvrez un nouveau texte dans la lecteur LingQ, le système va se souvenir de votre vocabulaire de la langue étudié. C’est pour ça que vous voyez dans l’exemple au-dessus que la plupart des mots sont connus (blancs) pendant que quelques mots compliqués sont encore dans le processus d’apprentissage (jaune) et d’autres que je vois pour la première fois. Le premier mot en bleu « تذكّريني » en fait, je le connais déjà, alors je clique sur ”Je connais ce mot” pour le rendre blanc comme dans le texte ordinaire. En ce qui concerne les mots jaunes, je ne les ai pas encore rencontrés assez souvent pour que je puisse dire que je les connais, mais je vais cliquer sur eux pour vérifier leur signification et essayer de m’en souvenir. Peut-être que la prochaine fois que je les vois je vais m’en rappeler et je vais les marquer comme ”connus” aussi.

Comment choisir les textes à étudier avec LingQ

lingq-library-arabic

Dès que vous aurez étudié avec le système LingQ pendant un moment, vous aurez établi un une base de vocabulaire que vous connaissez, ainsi que les mots que vous reconnaissez mais que vous ne comprenez pas encore totalement. Toutes ces données sont stockées dans le serveur de LingQ , et cela est très utile quand vous devez choisir un nouveau texte pour étudier avec LingQ, vous pouvez lire même des textes difficiles, mais si vous voulez que les choses restent simple, vous devez vous concentrer sur les textes qui sont à votre niveau, ou juste un petit peu au-dessus.

Peu importe si vous trouvez vos textes dans la bibliothèque de LingQ ou si vous les importez vous-même à partir de votre ordinateur ou d’internet, LingQ va analyser le texte pour vous et vous dire combien de mots vous connaissez déjà, ainsi que les mots que vous êtes dans le processus d’apprendre. Le système vous calcule un pourcentage des nouveaux mots, qui peut vous être très utile dans l’avenir.

Comme vous le voyez dans l’image ci-dessus qui vient de la bibliothèque des textes en arabe chez LingQ, quelques textes ont jusqu’à 6% de mots inconnus, ce qui veut dire qu’ils seront assez faciles à lire, pendant que d’autres leçons contiennent 20% ou plus de mots inconnus. Généralement, je vous conseille de choisir des textes qui ont à peu près 15% de mots inconnus, mais parfois ça peut être utile de lire des textes plus difficiles pour se lancer des défis (ou vous tester!) ou peut-être étudier quelques textes plus faciles pour augmenter votre motivation et voir votre progrès. En tant que débutant, ou nouveau membre de LingQ, même les textes les plus faciles vont vont avoir 100% mots inconnus, mais vous allez voir que vous vous améliorerez rapidement.

Mesurez votre progrès, et motivez-vous

Le nombre des mots connus, dans mon cas 37,000 mots en arabe, est un moyen excellent de mesurer votre progrès quand vous apprenez une nouvelle langue. Quand vous décidez d’apprendre à parler une langue étrangère couramment, il faut être persistent, et parmi les défis qui se pressentent dans le chemin vers la maîtrise de la langue, est celui de rester motivé. LingQ utilise multiple techniques qui visent à motiver les utilisateurs. Le compteur des mots en est un parfait exemple. Quand je vois que le chiffre est en train d’augmenter, ma motivation devient encore plus grande, même quand je me sens découragé. Si vous vous fixez un but de lire un million de mots en anglais avant le fin de l’année, arriver à connaître 10,000 mots en russe avant six mois ou tout simplement terminer votre roman d’Agathe Christie avant le fin du mois, le fait de voir les statistiques des pages lus, ou le chiffre de mots connus, va vous aider à rester motivé. LingQ vous propose également l’option de recevoir des emails qui vous rappellent d’étudier certain vocabulaire quotidiennement. Il est aussi possible d’étudier leur ”flash cards” et autres fonctionnalités. Personnellement, je n’en utilise pas, mais ils peuvent être utiles pour certains.
Dernièrement, en tant qu’utilisateur de LingQ, vous aurez un petit ”avatar” pour chaque langue que vous étudiez. L’avatar est un petit bonhomme qui va grandir en fonction de votre chiffre de vocabulaire connu, et vous pouvez également gagner un certain type de points qui vous permettront d’acheter des petits accessoires et des vêtements pour votre avatar. Je n’utilise pas non cette fonction et j’en suis pas un grand fan mais je ça peut très bien être un facteur d’encouragement et une source de motivation pour certains.

LingQ à partir du début?

Peut-être que vous êtes un vrai débutant dans une langue étrangère, et vous vous demandez si LingQ peut être utile pour un un parfait débutant. A mon avis, c’est possible, mais j’hésite à vous recommander LingQ comme seule méthode pour un début. Personnellement, je préfère commencer avec une méthode d’apprentissage pour débutant comme Assimil, ce qui vous aidera à établir un base plus solide dans la langue ainsi qu’une introduction à l’alphabet (si la langue que vous étudiez utilise un autre alphabet que celui que vous connaissez déjà) ainsi que des informations sur la culture, et ce dont il faut s’attendre en étudiant cette nouvelle langue. La plupart des méthodes d’apprentissage de langues vont vous faire croire que vous pourrez apprendre à parler une langue couramment en un temps record. Tout ça n’est que du marketing donc ne vous méprenez pas et fixez-vous des objectifs réalistes. Utilisez seulement ces méthodes en tant que débutant. En ce qui concerne LingQ, le site ne prétend pas quelque chose qui n’est pas réalisable. Avec LingQ, c’est vous qui êtes en charge de votre propre apprentissage, et c’est à vous de décider combien vous allez étudier et quels textes vous allez lire, alors la possibilité d’arriver à parler une langue couramment dépendra entièrement de vos efforts et du temps investi. Si j’étais un débutant, surtout dans des langues plutôt exotiques, j’utiliserais LingQ en combinaison avec Assimil dès le départ, mais si vous étudiez une langue qui est assez proche de la vôtre (comme l’espagnol pour quelqu’un qui parle le français ou l’allemand pour quelqu’un qui parle l’anglais) vous pouvez très bien progresser dès le début en vous focalisant sur LingQ uniquement.

Étudiez sur votre ordinateur, tablette, ou smartphone.

LingQ a été originalement crée pour fonctionner sur votre ordinateur. Cela reste une manière excellente d’étudier, mais depuis que j’ai obtenu un Ipad, je n’ai pas beaucoup utilisé mon ordinateur. Leur nouvelle application pour Ipad et Iphone est très bien faite car elle facilite l’apprentissage. J’étudie en étant assis confortablement dans un fauteuil, et je ramène souvent ma tablette pendant les trajets du train. Je n’ai pas eu l’occasion d’essayer leur application sur un Iphone, mais j’aimerais bien avoir l’avis de ceux qui ont essayé dans les commentaires. Pour les smartphones et tablettes « Android » , LingQ est en train de développer une application comme celle disponible pour les produits Apple. Si vous préférez Android, vous pouvez toujours utiliser LingQ à partir de votre navigateur, ce qui fonctionne assez bien, même sur les tablettes.

Apprenez l’anglais, l’allemand, l’espagnol, le chinois, le russe et beaucoup d’autre langues avec LingQ.

Parmi les avantages de LingQ est le nombre des langues proposées. LingQ vous propose aujourd’hui 14 langues ainsi que 10 langues qui sont pourtant pas encore complètement développées dans le système. Les langues en ”beta” généralement ont moins de textes disponibles, mais autre que ça, ils fonctionnent assez bien. L’arabe figure parmi les langues ”beta” et même s’il y a quelques petites erreurs dans le système que l’équipe de LingQ devrait régler, ça marche quand même.

Les langues proposées sont l’anglais, l’allemand, le japonais, le portugais, le chinois (mandarin) le russe, le français, le suédois, l’espagnol, l’italien, le coréen, le polonais, le dutch et le grec.

Et les langues qui sont toujours en ”beta” sont l’arabe, le tchèque, le finnois, l’espéranto, l’hébreu, le latin, le norvégien, le roumain, le turc et l’ukrainien.

L’équipe de LingQ travaille constamment pour améliorer les fonctionnalités, et ils sont assez rapides à réagir et à résoudre les problèmes qui peuvent survenir, même s’ils ont l’air d’avoir les langues standard comme priorité. Il y’a de plus en plus de langues qui sont graduellement ajoutées en ”beta” ainsi que l’intégration progressive de ces dernières dans la liste des langues standard.

Personnellement, je suis dans le processus de traduction et d’enregistrement de textes faciles qui peuvent être utilisés comme une base pour un ajout éventuel du Danois (ma langue maternelle) dans la liste des langues ”beta”, et il y a beaucoup de gens qui contribuent en ajoutant plus des langues au système. Vous pouvez voir quelques-unes de mes leçons de danois ici: Mini stories in Danish et Hvem er hun – Danish dialogues.

Verdict, prix et conclusion.

Comme vous l’avez peut-être remarqué en lisant cette évaluation, je suis un grand fan de LingQ. J’ai utilisé leur système personnellement pour apprendre le français ainsi que l’arabe, et je commence maintenant à étudier l’espagnol et l’allemand. Jusqu’à maintenant, LingQ a été mon outil primaire dans l’apprentissage des langues, et même si j’aurais pu le faire en utilisant d’autres méthodes d’apprentissage, je reviens constamment à LingQ. Je le recommande vivement à tout ceux qui sont sérieux dans l’apprentissage d’une langue étrangère (ou en tout cas, les langues qui sont disponibles.)

LingQ n’est pas entièrement gratuit. Vous pouvez vous inscrire pour un compte basique gratuitement pour avoir une idée du fonctionnement du site, mais vous serez limité à créer un certain nombre de LingQs ce qui veut dire que vous serez obligé d’actualiser votre compte pour un compte payant pour pleinement profiter de leurs offres. Un compte payant commence à $10 (à peut prés €9,30) le mois pour apprendre une nouvelle langue ce qui représente moins qu’un kebab. Vous pouvez même choisir un compte encore plus cher, ce que je ne recommande pas forcément, sauf si vous souhaitez utiliser la plate-forme communautaire pour les corrections et les mentors privés.

Pour conclure, si LingQ m’envoie un chapeau et un t-shirt, je les porterai ! Je suis grand fan de leur méthode que je recommande vivement aux amateurs de langues étrangères.

Jetez un œil

J'apprends l'arabe en ligne avec LingQ!

Gem

Gem

2 thoughts on “LingQ – Un avis sur un outil pour lire en langues étrangères

Comments are closed.